Deuxième journée de formation

Celui qui reconnue à devenir meilleur cesse déjà
d'être bon...
Beaucoup de pression pour les étudiants!
En cette deuxième journée, la théorie porte encore plus particulièrement sur la planification de la stratégie marketing. On a donc passé les premières heures à apprivoiser les termes et les techniques autour de ces notions, puis l'heure suivante à décortiquer une présentation que j'avais réalisée l'an dernier pour une organisation sans but lucratif de Montréal. Je mange seul au café voisin de l'université, Karim s'excusant, débordé par le retour de Prague, le travail de la rentrée et les multiples réunions.

L'après-midi est encore réservé à la partie atelier. Les travaux avancent bien. Je suis aussi supposé être en contact par Skype avec Kevin Yohou et d'autres anciens participants aux deux formations que j'ai données à Abidjan en 2012 et 2013, à l'Institut national de santé publique de Côte d'Ivoire. Kevin m'a contacté pour travailler avec ces groupes de travail pour élaborer une campagne de sensibilisation et de prévention pour contrer le virus Ebola dans ce pays entouré de zones déjà infectées. Un défi concret qui permettra d'appliquer les apprentissages acquis. Oups! Problème d'Internet à Abidjan, la rencontre est reportée, mais le briefing a eu lieu, sans moi. À suivre...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire